Au centre d’une controverse depuis la semaine dernière, M. Bolduc a fait la lumière sur ses activités d’omnipraticiens alors qu’il était député dans l’opposition, jusqu’en avril dernier.

M. Bolduc a expliqué qu’il travaillait en moyenne une vingtaine d’heures par semaine, et que sa pratique comptait au total environ 1600 patients.

La majorité des patients sans médecin de famille, pour lesquels il a touché une prime variant de 100 $ à 200 $ pour les inscrire dans sa pratique, auraient été pris peu après la défaite des libéraux, en septembre 2012.

Par contre, M. Bolduc a continué d’accepter des nouveaux patients en contrepartie d’un incitatif dans les 12 mois précédant la dernière élection, ce qui l’a empêché d’assurer la durée minimale de prise en charge, qui est d’un an.

La Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ) a annoncé lundi son intention de lancer à l’automne une opération de recouvrement auprès de 20 omnipraticiens afin de récupérer des primes versées à des omnipraticiens qui ont reçu des sommes sans compléter leur engagement de prise en charge de nouveaux patients.

La RAMQ a accepté mardi de traiter en priorité le dossier du ministre Bolduc, qui a réclamé cette exception afin de savoir s’il a reçu des primes

...

La suite...

....

Lien source - http://www.cyberpresse.ca/rss/1011.xml -

- Catégorie - Politique Québécoise

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ