En marge d’une conférence de presse, l’ex-premier ministre Bernard Landry a dit ne pas être découragé, mais plutôt «surpris» de ces données.

«Ces chiffres peuvent sembler décourageants. Mais récemment, le magazine L’actualité a publié une série de papiers qui démontraient que l’attachement au Canada s’est effondré dans la population. Alors, moi, je pense que le terrain est propice pour relancer l’idéal de la souveraineté», a-t-il dit.

Dans son dernier numéro, L’actualité reprenait notamment un sondage Ekos qui indiquait que la proportion de Québécois fortement attachés au Canada était passée de 57% à 31% entre 1997 et 2012.

Notre sondage CROP publié lundi montrait, lui, que la souveraineté attirait la faveur de seulement 31% des 500 répondants de 18 à 24 ans. Le Parti québécois ne recueillait que 16% des intentions de vote auprès de cette clientèle. Mardi, la sociologue Claire Durand, après avoir analysé pas moins de 125 sondages, montrait que le désintérêt des jeunes pour la souveraineté croît depuis près de 15 ans.

L’ex-chef péquiste reconnaît que le PQ «vit une période extrêmement critique. Ce serait difficile de le nier, laisse-t-il tomber. C’est un électrochoc pour le Parti québécois, qui doit aller au fond des choses pour préparer

...

La suite...

....

Lien source - http://www.cyberpresse.ca/rss/1011.xml -

- Catégorie - Politique Québécoise

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ