Les observateurs de l’OSCE retenus par des rebelles séparatistes de Slaviansk, à l’est du pays, ont été libérés samedi, tandis que les Occidentaux et la Russie continuaient de s’accuser mutuellement de la dégradation de la situation en Ukraine.

« Nous sommes heureux, c’est un profond soulagement », a déclaré l’un des sept inspecteurs étrangers, le colonel allemand Axel Schneider, en route pour la capitale régionale de Donetsk, d’où ils devaient regagner l’Europe occidentale dans la soirée.

Les observateurs et leurs accompagnateurs ukrainiens sont restés huit jours prisonniers des rebelles séparatistes pro-russes de Slaviansk, qui les ont présentés tour à tour comme des « prisonniers de guerre » et des « invités » tout en rejetant le terme d' »otages ».

Ils semblent devoir leur libération avant tout à l’intervention de l’émissaire russe Vladimir Loukine, qui l’a justifiée par des « motifs humanitaires ».

Slaviansk et la ville voisine de Kramatorsk font depuis vendredi matin l’objet d’une « opération antiterroriste » de la part de l’armée ukrainienne, qui resserre peu à peu son étau sur les deux villes. « C’était très tendu les deux dernières nuits » du fait des combats à proximité, a souligné le colonel Schneider.

La libération des observateurs a été saluée par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et par plusieurs capitales

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lepoint.fr/rss.xml -

- Catégorie - Le Point.fr

_______________________________  

PUBLiCiTÉ